Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Actualités de l'association

31/07/2006 - Ferrari comme à la parade

schumi massa hochenheim 2006.jpg

"On n'a pas eu de problème pendant la course. On avait une telle marge qu'on a pu rouler de manière très sûre." Tout sourire, Michael Schumacher a particulièrement apprécié cette balade en tête du Grand Prix d'Allemagne. Un récital donné devant un public acquis à sa cause et forcément ravi de la tournure des événements. Car à n'en pas douter, la menace Kimi Räikkönen, si elle aura été la plus évidente n'aura guère fait trembler une Scuderia Ferrari sûre de sa force.

De fait, le Finlandais, parti en pole position, aura mené la course durant les neuf premiers tours... Il a ensuite mis la flèche pour passer au stand et mettre un terme à tout suspense. Rapidement, Michael Schumacher et Felipe Massa ont écrasé la concurrence, tournant à un rythme inaccessible pour tous, y compris pour Renault. Au commande de la course à partir de la dixième boucle, le Baron rouge ne la quittera plus. Felipe Massa, sagement tapi dans son sillage, ne bougera pas non plus, respectant ainsi à la lettre la volonté de doublé de Ferrari. "Notre objectif est atteint aujourd'hui. Il fallait maintenir un rythme élevé et toute l'équipe a réalisé un très bon travail. Pour ma part, c'est un nouveau podium et j'espère que ce ne sera pas le dernier. Mon heure viendra (pour la victoire, ndlr)", confirme le lieutenant de Schumacher.

Ferrari fond sur Renault

Que Massa puisse évoluer à ce niveau revêt une importance capitale pour Jean Todt et Ferrari. Cela permet de pallier une éventuelle défaillance du Baron rouge mais aussi de revenir comme un boulet de canon sur Renault au classement des constructeurs. Avec seulement dix points de débours, la Scuderia peut désormais envisager la première place dès la prochaine course la semaine prochaine en Hongrie ! Les niveaux de performance se croisent, c'est une évidence. Cela sent la passation de pouvoir et les modestes onze points d'avance de Fernando Alonso sur Schumi ne ressemblent aucunement à un fossé infranchissable.

D'autant que la prestation d'ensemble de Renault aura été très décevante tout au long du week-end. Loin du compte dès les essais libres, l'écurie française aura éprouvé beaucoup de peine dans son choix de pneumatiques. Michelin avait apporté plusieurs mélanges, mais le champion du monde ne trouvera pas son bonheur. Le bilan en qualifications (Fisichella 5e et Alonso 7e) confirmeront cet état de fait. Le souci avec le pneu arrière gauche ne fera que confirmer le problème. Il y a un vrai «hic» chez Renault qui n'a pas seulement subi la loi de Ferrari en Allemagne.

McLaren Mercedes, autre partenaire de Michelin, a lui aussi fait mieux puisque Kimi Räikkönen, auteur de la pole position, a réalisé une course superbe pour terminer sur le podium. Le Finlandais a pourtant perdu du temps lors de son premier ravitaillement, laissant filer de précieuse secondes dans son stand. Rageant mais heureusement sans conséquence... "Cela n'aurait pas suffit pour battre Ferrari", concède d'ailleurs sportivement Iceman. L'affaire n'était pas aisée mais il a tout de même eu la vélocité nécessaire pour dompter les velléités de Jenson Button.

Honda dans le coup

Le Britannique a profité du regain de forme de sa Honda pour se mêler à la lutte pour le podium. Une excellente nouvelle qu'il n'aura pas pu convertir en podium mais qui devrait tout de même suffire à son bonheur immédiat. Son compère, Rubens Barrichello, aura eu moins de chance puisque sa monoplace a pris feu peu de temps après son premier ravitaillement et alors qu'il occupait une très encourageante cinquième place. C'est tout bon pour Honda qui semble remonter la pente.

Même son de cloche pour Mark Webber. L'Australien, à la peine cette saison, a célébré le futur accord avec Toyota en tant que motoriste pour la prochaine saison, avec une course pleine. Longtemps dans les points, et même provisoirement troisième, il occupait la cinquième place lors de son abandon pour casse moteur. Une fiabilité qui fait figure de véritable casse tête pour Williams. Le bloc Toyota étant puissant et fiable, cela changera clairement la donne pour la saison prochaine.

C'est d'ailleurs, Jarno Trulli, qui vient de prolonger avec Toyota, que l'on retrouve au septième rang. Il a longtemps bataillé avec la Red Bull de Christian Klien avant de revenir dans les roues des Renault de Fisichella et Alonso en fin de course, sans toutefois parvenir à les inquiéter. Mais une Toyota qui vient titiller une Renault dans les derniers tours d'une course, c'est aussi un signe que les temps changent. Durablement ?

Archives 'Action '

Les dernières actualités

Partenaires

i

22/01/2014
Téléthon 2013 - Remerciements à Beuvry-la-Forêt
Ce lundi 18 janvier avait lieu la remise officielle du don du Téléthon de Beuvry la Forêt.
Lire la suite

Histoire

MichelDisdier.jpg

25/03/2014
Le Nascar sur TF1 - Auto-Moto reportage sur notre parrain Michel Disdier aFrenchmanInNascar
et avec aussi un peu de Sogno dedans... notre logo était sur l'auto de notre ami Michel Disdier et qu'un de nos membres était présent aussi là bas
Lire la suite

Association

Affiche Promenades 2017

14/04/2017
Les Promenades du Cavallino 2017 - les 29 et 30 Avril 2017
La volià, l'affiche qui annonce notre rassemblement 2017, pour tous lutter contre la maladie, au profit de l'ICM, et faire rêver les VIPH ...
Lire la suite

Passion

DonICM2016

14/04/2017
Sogno fait son don annuel à l'ICM

Lire la suite

Association

approche.jpg

27/06/2005
Reportage du journal d'HACAVIE présentant l'association !

Lire la suite

Action

f1.jpg

01/07/2005
Ferrari de nouveau pointée du doigt !
La Scuderia Ferrari semble dans le collimateur de ses rivaux et plus particulièrement des équipes chaussées de pneus Michelin...
Lire la suite

Passion

bbferrari.jpg

07/07/2005
Bébé Ferrari... à la poursuite de l'Aston Martin AMV8 !
D'après le magazine Sport Auto, voici la future "baby Ferrari" qui pourrait s'appeler Dino.
Lire la suite

Histoire

11/07/2005
L'Histoire de Dino Ferrari : Le Coeur de Ferrari
Dino Ferrari fut passionné par la motorisation. Y avait-il un lien inconscient entre sa maladie et son génie naturel pour projeter ces moteurs ?
Lire la suite

Action

retro.jpg

29/07/2005
Grand Prix d'Allemagne : la course
Les deux pilotes de la Scuderia l'annonçaient depuis le début du week-end : avec le package actuel, il serait dur d'aller chercher plus qu'un podium en Allemagne.
Lire la suite

Action

f1Hongrie.jpg

01/08/2005
GP de Hongrie : Schumacher surnage, Barrichello coule
Michael Schumacher, au volant de la Ferrari F2005, vient de redonner espoir aux supporters de la Scuderia.
Lire la suite